Naissance du Japon

Mis à jour : mai 18

Nous avons rencontré, dans le conte mythologique sur la naissance du taiko, la déesse du Soleil Amaterasu et son frère Susanoo.

Cas unique au monde, le Japon n’a jamais vécu de changements de dynastie régnante : tous les empereurs descendent d’Amaterasu. Elle est donc la toute première ancêtre de la dynastie impériale. Susanoo est le côté destructeur, qui ne manque jamais dans les mythologies. Mais qui sont leurs parents? Ce sont les créateurs du Japon, rien de moins que cela ! Dans les premiers textes de la littérature japonaise, notamment le Kojiki et le Nihon-Shoki, on trouve une belle version de l’origine du Japon. Étonnante la similarité avec le conte d’Orphée et Eurydice, au moment où un amoureux n’accepte pas la mort de son aimée et va la chercher jusqu'au Royaume des Morts.

« La terre au commencement était vide et comme une méduse dans la mer. Une divinité masculine, Izanagi, et une divinité féminine, Izanami, reçurent pour mission de donner forme à ce chaos primordial et de créer un monde. Mais pour cela, il fallait tout d'abord créer une terre ferme. C'est ce qu'ils firent au moyen d'une lance appelée Ame no nuhoko (天沼矛, la Lance Céleste) qu'ils trempèrent dans l'océan et agitèrent en tous sens. Les gouttes tombées de la lance formèrent les îles japonaises.


Tablette votive Kuniumi (kuni = pays, umi = naissance)

Les deux kami engendrèrent de nombreux autres kami qui formèrent petit à petit tout ce que contient la nature : les îles, les montagnes, les fleuves, le vent, le sable, etc.

Mais alors qu'elle donnait naissance au kami du feu, Kagutsuchi, Izanami fut mortellement brûlée et se retira au royaume des morts.


Fou de douleur, Izanagi décapita Kagutsuchi, dont le sang donna naissance à huit nouvelles divinités, et décida d'aller l'y rejoindre.

Il parvint à retrouver Izanami, mais celle-ci le supplia de ne pas la regarder car elle devait tout d'abord demander l'autorisation de revenir sur terre aux kami des enfers. Cependant, l'impatience d'Izanagi fut plus forte et il réussit à surprendre son épouse. Il fut alors horrifié de constater que le corps de celle-ci avait commencé à pourrir et répandait une horrible odeur. Izanami, humiliée et furieuse d'avoir été surprise, se mit à la poursuite d'Izanagi qui s'enfuyait.

Izanagi parvint à lui échapper de justesse et scella l'entrée du royaume des morts d'une lourde pierre. Izanami lui déclara alors que pour se venger, elle tuerait chaque jour 1000 créations d'Izanagi.

Mais celui-ci répondit qu'il en créerait 1500, donnant ainsi naissance au cycle de la vie et de la mort. »


Izanagi ira ensuite se purifier, et de l'eau lavant ses plaies sortiront d'autres kami, dont :


Tsukuyomi, kami de la lune, de son œil droit ;




















Amaterasu, kami du soleil, de son œil gauche ;



















Susanoo, kami des tempêtes, de son nez.















Le bain d'Izanagi, d'une importance extraordinaire pour la naissance du soleil, de la lune et du chaos, est considéré dans le shintoïsme comme la fondation du harae, une des pratiques de purification les plus importantes.

  • Facebook - White Circle
  • Instagram - Cercle blanc
machine à écrire

Blog

Inscrivez-vous à la Newsletter pour ne rien manquer !

Association TAIKO MAMA

info@taikomama.com

06 03 26 38 15

 © Taiko Mama - 2020  / Tous droits réservés

pour toute demande de renseignement

CONTACT