Des partitions uniques !

La musique est un langage en soi. Tout comme l’anglais, le japonais ou la langue des signes, la musique se base sur la compréhension de ce que l’on dit et ce que l’on entend. Certains groupes taiko hyper-pro utilisent le système du solfège, des partitions classiques. La majorité se sert de l’onomatopée : chaque mot que vous lisez sur une partition Taiko.... n’est autre que le bruit des coups sur tambour, plus quelques petites conventions internationales ou des convention à l’intérieur de chaque groupe. Le code que j’ai mis au point est un mélange dérivant de mes expériences avec plusieurs enseignants et groupes.


DON coup simple de baguette sur peau, main droite

KON coup simple de baguette sur peau, main gauche Déjà cette solution me permet d’éliminer les petites lettres L R (left, right) sous chaque DON.


<<< DOKO double coup main droite puis gauche



KA coup simple de baguette sur bord, main droite ou gauche selon la chorégraphie

DOKO et KA sont un code universel pour les taiko-ka.


KARA droite-gauche rapide sur bord Par exemple un KARAKA sera droite-gauche-droite


<<<<< KI le clique des baguettes qui se touchent SU c’est le silence ; souvent chanté pendant le morceau ; souvent correspondant aux bras levés SORE mot d’encouragement souvent correspondant à un mouvement des bras qui prépare un coup sur la peau ICHI NI SAN SHI est l’incontournable 1, 2, 3, 4 avant toute exécution


Exemple : 1---- 2--- 3---- 4 DON KON DON KI

DON KON DON KI

DON SU KON SU

DON KON DON HA Où par convention on peut établir que le HA signifie les deux bras levés en V. Comment font les musiciens cool ? Ils chantent toujours les phrases avant de les jouer, sur le principe du «If you can sing it, you can play it». C’est là que le taiko nous présente ses aspects les plus charmants, spirituels, attachés au développement personnel : la patience, l’observation, le contrôle. Le débutant est pressé de prendre une paire de baguettes et essayer les rythmes directement sur le tambour.

Avec l’expérience, on apprend que prendre 5 minutes pour chanter une phrase rythmique s’avère au final un gain de temps remarquable, et une très bonne habitude.

Tout devient clair dans notre esprit lorsqu'on le chante. Personnellement, je mets pas mal de percussion corporelle dans mon parcours taiko. Après un premier tour de chant, je tape le rythme sur les cuisses avec les mains. Seulement ensuite je prends les baguettes. Chantez la ligne ci-dessus en tapant le 1, 2, 3, 4 avec les mains. Essayez plusieurs fois si nécessaire. Ok, maintenant vous avez inscrit cette phrase dans la mémoire de votre cerveau et vous savez exactement à quel point du 1-2-3-4 tombe chaque coup et chaque pause. Yes ! Maintenant, essayez de jouer cette phrase sur vos cuisses, avec les mains. Parfait, vous avez désormais inscrit la bonne "manip" dans la mémoire de votre corps. Vous êtes prêts pour aborder la phrase sur tambour.

36 vues
  • Facebook - White Circle
  • Instagram - Cercle blanc
machine à écrire

Blog

Inscrivez-vous à la Newsletter pour ne rien manquer !

Association TAIKO MAMA

info@taikomama.com

06 03 26 38 15

 © Taiko Mama - 2020  / Tous droits réservés

pour toute demande de renseignement

CONTACT