Je me présente,
je suis le TAïKO.

Hajimemashite!

Je suis le TAIKO, un art japonais contemporain (ou dans tous les cas décidément pas « tribal »), créé au Japon dans les années ‘60, qui utilise des tambours précieux, très chers, des œuvres artistiques en soi.

Passe ta souris sur les images

des tambours plus bas dans cette page.

Dans un orchestre de taiko on trouve des petits tambours au son aigu (shimé), des moyens où les peaux sont reliées par des cordes (okédo), des gros en forme de tonneau où les peaux sont clouées au bois (nagado ou odaiko), des plats (hiradaiko), des lourds,

des légers, mais tous ont en commun une chose :

une paire de baguettes (bachi).

J'ai un côté chorégraphique important :

 TOUT le corps est en mouvement, s’inspirant de danses de toutes époques et d'arts martiaux millénaires. Les baguettes dessinent

des images dans l’air entre les sons !

J'ai une approche en style « arts martiaux »

(respect, discipline, précision, forme physique)

et mes spectacles sont à couper le souffle.

 

Au vu de la beauté des concerts, la plupart des pays européens vit depuis deux décennies un véritable florilège de groupes et écoles de taiko.

La France reste un peu à l’écart, avec 4 ou 5 groupes

dans le nord et mon association (TaikoMama)

unique dans tout le sud.

Le but de TaikoMama est donc de permettre aux français d’avoir la même chance que le reste d’Europe.

やっぱり和太鼓が最高!

Shimé

Okédo

Nagado

Bachi

 

 

Arrête-toi un instant, cela ne prend que quelques secondes

pour le réaliser. Ici, tu es déjà arrivé au temple.

Mais comment?

Puis-je m'arrêter et aller quelque part?

Oui, il te reste juste ça à comprendre : il n'y a jamais rien de fixe.

Ton cœur bat et ton sang coule. Ton corps grouille.

 Tu es une fourmilière de minuscules cellules.

Un nuage d'atomes qui vont bien ensemble.

Si tu t’arrêtes un moment, tu peux le voir clairement :

tu es le temple du mouvement.