TAIKO

kezako?

"Taiko", ce mot japonais qui commence à devenir aussi célèbre que "sushi" et "karaoké", veut dire tout simplement "tambour". Dans une orchestre de taiko vous trouverez des petits tambours au son aigu (shimé), des moyens où les peaux sont reliées par des cordes (okédo), des gros en forme de tonneau où les cordes sont clouées au bois (odaiko), des plats (nagado), des lourds, des légers, mais tous ont en commun une chose :

une paire de baguettes (bachi).
Enfin pas tout à fait, en réalité il y a une autre caractéristique commune à TOUS les taiko, 

c'est la chorégraphie !
C'est à dire ?
… TOUT le corps est en mouvement, s’inspirant de danses de toutes époques et d'arts martiaux millénaires. Les baguettes dessinent des images

dans l’air entre les sons !

やっぱり和太鼓が最高!

about

Marilina Karpan, passionnée par la culture nipponne,

a vécu quelques années au Japon. Elle est traductrice japonais-italien et a exercé à Francfort et Londres.

Maintenant Installée à Montpellier, Marilina a créé en 2012 l'association TAIKO MAMA. Dans ce projet, elle apporte

toutes ses expériences culturelles et musicales,

en développant sur une base de taiko traditionnel des techniques diverses et des collaborations avec tous types d'artistes (flamenco, théâtre, feu, didjeridoo, danse contemporaine, rock). Le parcours qui l'a amené au taiko

part de cours hebdomadaires de piano à l'âge de 4 ans

en passant par le djembé, darbouka, danse africaine,

afro-haïtienne, afro-contemporaine, danse indienne odissi, tango, percussion corporelle, butoh.

Ses profs de taiko, en dehors des stages animés par

des groupes japonais tels que les Gocoo, sont Rita Superbi (Rome), Ljiljana Bulic (Francfort) et le groupe écossais Mugenkyo Taiko Drummers.

  • Facebook - White Circle
  • Instagram - Cercle blanc
BLOG.png
Inscrivez-vous à la Newsletter pour ne rien manquer !

Association TAIKO MAMA

info@taikomama.com

06 03 26 38 15

 © Taiko Mama - 2019  / Tous droits réservés

CONTACT

pour toute demande de renseignement