j t bachi alto solo io.jpg

Je m'appelle Marilina Karpan.
Experte de littérature japonaise et ancienne traductrice japonais-italien, j'ai
 créé en 2012 l'association TaikoMama à Montpellier.


Huit ans de karaté à l'enfance me sont encore utiles aujourd'hui pour la posture et la gestuelle du taïko.
Musicalement, je remercie les cours
 de piano (à partir de l'âge de 4 ans) et ceux de djembé, darbouka, danse africaine, afro-haïtienne, afro-contemporaine, danse indienne odissi, tango, percussion corporelle, butoh.

Étant passionnée de lecture, depuis que je suis parent j’ai découvert, ou mieux approfondi, l’importance de la pratique musicale et de la motricité pas rapport au développement cognitif et émotionnel des enfants. Il y a 10 ans j’ai donc décidé de réorienter ma carrière vers le ‘rythme’ et ses bienfaits. Ensuite, j'ai compris que les adultes peuvent en bénéficier également, et c'est avec eux que je travaille la plupart du temps en salle. Mais pas d'inquiétude ! L'agrément de mon association au PACE me permet d'intervenir en milieu scolaire, et c'est une belle occasion pour les enfants héraultais de découvrir leur potentiel. Il m'est également possible d'intervenir dans les collèges et lycées, grâce au Pass Culture.
 

J'ai appris le taiko en Italie, Allemagne et Ecosse, avec Rita Superbi (Rome), Ljiljana Bulic (Francfort), Mugenkyo Taiko Drummers (Edimbourg). J'ai suivi des stages de groupes japonais tels que les Gocoo. Dans mes séjours au Japon, j'ai toujours fréquenté les associations locales de taiko du quartier où j'habitais.
Mon groupe de taïko préféré c'est les Taiko Bastards, basé à Hambourg. 
L'inspiration la plus grande me vient de Nitay Zelniker, excellent artiste israélien.

Comme style, je fais un taiko européen, jeune, frais, ouvert à tout type de collaboration artistique, du didjeridoo au storytelling.

LA méthode.PNG

La méthode est simple et universelle.

Cette petite fille l'a, innée. La plupart d'entre nous, doit l'apprendre, à n'importe quel âge.

Dans mes cours, vous allez l'intégrer.

Petit à petit, résistance après résistance.

Et ça va vous aider pour toutes les choses que vous faites dans la vie. Cette méthode vous donnera une structure. De la force.

Et de la fierté de vous-mêmes.
 

Témoignages

corinne.PNG
barbara.PNG